Cabinet d'Orthodontie du Dr Marc RIGALDIES à Monthey


Docteur médecin dentiste spécialiste en orthodontie

Avenue de la Gare 37 B - - 2° étage - 1870 Monthey

Tél. : 024 472 35 74

S’il est trop tôt pour commencer un traitement, des visites de suivi vous seront proposées

L'adolescence est la période de traitement la plus fréquente

Adultes n'hésitez pas à consulter. Différents traitements peuvent vous être proposés

À quel âge consulter un orthodontiste

Lors d'un bilan dentaire scolaire ou chez votre médecin dentiste, le praticien vous signalera un éventuel problème orthodontique. Vous pouvez aussi consulter de vous-même un orthodontiste.

Traitements orthodontiques des enfants

Pour les enfants, un traitement d’orthodontie est possible dès que la première molaire permanente est apparue, parfois même lorsqu’il n’y a que des dents de lait.

Vers 3-4 ans, les traitements sont rares. Mais si votre enfant présente déjà un gros décalage entre les deux mâchoires, il pourra être pris en charge dès cet âge-là. Le traitement se fera à l’aide de petits appareils amovibles.

C’est vers 6-8 ans que sont, le plus souvent, dépistées les malpositions maxillo-faciales (mâchoires trop courtes ou trop longues, trop larges ou trop étroites). A cet âge, la correction se fait également à l’aide d’appareils amovibles. On peut aussi faire du pilotage (extraire certaines dents) pour permettre aux dents définitives d’avoir la place de pousser correctement.

Toutefois, à partir de l’évolution des quatre incisives du haut et du bas, il est important d’être vigilant.

Traitements des adolescents

La plupart des traitements orthodontiques se font à l’adolescence. Avant la puberté, on peut encore jouer sur la croissance des mâchoires, alors qu’après, seule la position des dents peut être modifiée. Pour modifier la position des dents, on utilise le plus souvent des bagues collées sur les dents.

A lire aussi : A chaque âge son traitement
Voir aussi : L'orthodontie invisible

Observez votre enfant : quelques signes peuvent vous alerter

  • Un décalage important entre les dents supérieures et les dents inférieures
  • Une dent de lait qui ne tombe pas spontanément
  • Des incisives supérieures en avant (dents de lapin)
  • Un mauvais contact entre la dent et la gencive
  • Une bouche petite, des maxillaires étroits
  • Des dents écartées
  • Il respire la bouche ouverte
  • Il ronfle la nuit
  • Il a un défaut de prononciation

Souvenez-vous de certains détails :

  • Il n’avait pas d’espace entre ses dents de lait
  • Il a sucé son pouce au-delà de l’âge de six ans

Nos conseils

  • Venir consulter dès l'âge de 7 ans permet de corriger les décalages éventuels entre les mâchoires.

Article rédigé par le praticien le 26/11/2017

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr